samedi 8 août 2015

La larme du désir - Cordélia #58


Date de sortie : 23/07/13
Editions : Editions Baudelaire
286 pages


Résumé :


Larme de Bonheur : messagère des mots du coeur qui alarment les sens en effervescence. C'est dans le sourire d'une Larme que coule le Désir qui, fragile, frissonne ses mots : « Laisse-moi Vivre encore... » Et, si l'impossible était possible ? Et, si l'invraisemblable était vrai ? Et, si la Passion existait ? Et, si le hasard n'était pas qu'une vue de l'esprit ? Et, si la Destinée n'était pas un personnage chimérique ? Et si, jour après nuit, nos rêves devenaient réalité ? Et si, nuit après jour, la réalité était, encore, plus belle que nos rêves ? Et si, nuit après nuit, nous inventions la séduction à perpétuité ? Et si, jour après jour, nous créions l'art d'Aimer jusqu'à la fin de nos jours ? Je vous invite à mon banquet ; y sont conviés l'Amour, la Tendresse, la légèreté, l'humour, le mystère, l'érotisme, l'excentricité... et tous ces fabuleux colorants de vie terne que sont la fantaisie, l'extravagance, le désir, le plaisir... La larme du désir est une mise en bouche, une délicieuse entrée en matière qui donne envie de goûter aux plaisirs de l'amour. Il y est question de Stella et Lucas, deux personnages qui réinventent l'amour jour après jour et nuit après nuit, à tel point que les dieux en sont étourdis. Les dieux sont jaloux, on le sait. Ils décident de mettre la destinée en marche et cherchent à leur dérober leur bonheur. Mais le combat entre le divin et l'humain s'annonce corsé - les passions humaines gagnent tout de même, parfois. La larme du désir parle de l'appétit de deux êtres - ordinaires et exceptionnels à la foi - dotés, tous les deux, d'un talent particulier : celui de savoir entretenir la flamme. Vivre c'est désirer disait le philosophe. Cordélia sait que l'inverse est aussi valable. Un livre gourmand qui se déguste par petites bouchées...


La note de Maud et son avis :



Scarlett est une jeune femme de trente-huit ans qui se pose énormément de questions sur son existence et qui constate avec tristesse la morosité de celle-ci. Jusqu'au moment ou un homme va venir sonner à sa porte pour lui annoncer que son père souhaite la rencontrer. Abandonnée à l'âge de deux ans, elle n'a jamais connu ses parents. C'est donc avec curiosité qu'elle va faire le voyage jusqu'à San Francisco où elle va faire la connaissance de son père, sur son lit de mort, épuisé par sa maladie. Il va lui confier ses journaux intimes afin qu'elle puisse tout savoir si la relation entre ses deux parents et sur les raisons qui les ont poussés à faire d'elle une orpheline.

De retour chez elle, elle va en enfouir ses écrits, n'étant pas encore prête à découvrir la vérité sur sa naissance. Puis, elle apprendra le décès de son père, le déclencheur. Elle va enfin ouvrir ses carnets et nous raconter l'histoire de Stella Ambre et Lucas Prince ses deux parents.

Extrait :

Je puis, cependant, vous dévoiler, puisque mon père avait jugé important de les relater en annexe du journal, ces phrases qui viennent compléter celles déjà citées plus haut. Et même si elles sont formulées maladroitement et sans grand style, elles sont sincères. Aussi, je pense qu'elles trouvent leurs places à cet endroit du récit. Elles permettront d'éclairer, au mieux, l'histoire de mes parents. Et puis, on eût dit que mon père souhaitait les immortaliser, afin de ne jamais permettre à la vie de les égarer. En titre, il avait écrit "Hymne à l'amour". Et, sur l'immensité de la page restant vierge, quatre mots : "STELLA", suivis de : "MON P'TIT COEUR" en énorme lettres majuscules :
Stella, avec toi le rêve est devenu réalité, mais une réalité qui a dépassé le rêve. Avec toi, la réalité est plus belle que le rêve.
Maintenant, je sais que l'amour existe. En fait, je le soupçonnais, dès le premier jour, sans oser y croire.
N'étant plus un adolescent, j'ai connu les biens et les déboires avec la gent féminine. Mais, à ton contact, ma carapace, que je pensais protéger de tous les excès sentimentaux, s'est effondrée... J'ignore comment tu as fait, ni ce qu tu as fait, ni quel pouvoir tu as :
Est-ce ta voix qui chantait à mon oreille, hypnotisant mes sens en me transportant vers la volupté N
Ou ton à-propos cocasse qui a éveillé ma curiosité.
C'est tout à la fois : c'est Toi.
Je flairais une personnalité intéressante.
Alors, lorsque - enfin - je te découvris, je ne pus que constater à quel point j'étais en dessous de la réalité.
Ta personnalité, ton caractère, ta sensibilité, ta finesse d'esprit me séduirent immédiatement et irrévocablement.
Lorsque ton étincelant regard étincelant s'engouffra dans le mien, je fus saisi d'une - troublante secousse - et sa trace, indélébile, marqua mon cœur à jamais.

*****
A mon grand regret ce titre a été une grosse déception. J'ai tout de suite accroché avec la présentation de l'éditeur et avec la couverture mais je ne m'attendais pas du tout à ça... Ma note récompense la qualité d'écriture de l'auteur et elle sanctionne un peu la forme mais surtout le fond. Je n'ai pas du aimé l'histoire.

Les premières pages du récit raconté par Scarlett m'ont tout de suite données envie de suivre l'histoire d'amour de Stella et Lucas. Au fil de ma lecture, j'ai commencé à m'ennuyer. D'abord, à cause des pensées des personnages que j'ai trouvé parfois absurdes, comme la scène ou Lucas parle dans sa tête avec la poitrine de Stella... Étrange !! Ensuite, malgré la passion, leur histoire est monotone. Je me suis donc demandé si j'avais envie de le terminer... La réponse était oui, car je voulais vraiment connaître les raisons qui les ont poussés. à abandonner Scarlett.

J'ai repris ma lecture après une petite pause, et pour être tout à fait honnête, j'ai zappé quelques pages pour arriver au plus vite à la conclusion. Et le final m'a également déçu et même choqué. Je peux cependant dire, que je ne m'attendais pas à une fin pareille.


Je remercie Cordelia Della Rosa et les Editions Baudelaire pour ce SP. Notez bien que cet avis est le miens et que ce n'est pas parce-qu'il ma déplu que ce sera également votre cas. Surtout faites vous votre propre opinion.


Dates de lecture : Du 28/06/15 au 04/07/15


Acheter sur Baudelaire.fr
Plus d'avis sur Booknode
Suivre l'éditeur sur Facebook / Twitter
Suivre l'auteur sur Facebook Twitter

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Amazon.fr