mercredi 9 septembre 2015

L'adieu à Lila - Colline Hoarau #66


Date de sortie : 28/04/15
Editions : Editions Dédicaces
110 pages



Résumé :


La mère disparaît et les souvenirs qui reviennent : une famille de la Réunion, les frères, les sœurs, les jalousies, les injustices et la mère qu’il faut enterrer après lui avoir pardonné. C’est ce que saura faire Isabella, la résiliente. Cette journée particulière permettra de voyager dans « le temps longtemps », dans une île de l’Océan Indien, bien rarement décrite. Une journée où tous se retrouvent autour de Lila. C’est un voyage, au cœur de l’île de la Réunion, dans la famille réunie pour la première fois. Isabelle photographie ou filme. Chaque personnage passe devant l’objectif à tour de rôle, avec les imperfections que le regard de l’autre saisit. Les portraits sont drôles ou acides. On lit ce livre comme on feuillette un album. Sensible, humain, ce récit touche et nous fait réfléchir.


La note et l'avis d'Audrey :




Toute la famille Guesey se retrouve sur l’Ile de la Réunion après la mort de Lila. C’est la tradition, pour être enterré la famille doit être au complet. Les frères, les sœurs, les petits-enfants, tous réunis, certains ne se sont pas vus depuis des années, plus de vingt ans parfois… Certains n’ont rien en communs… Huit enfants, mais pas assez d’amour pour tous, quatre et quatre, ceux que Lila aimait et ceux qu’elle regrettait d’avoir mis au monde. Ceux qui ont été choyés et les autres qui ont été délaissés… Voyage au cœur de cette famille blessée par les jalousies et les injustices…

Extrait :

Elle était toujours malade, là, une angine, puis une grippe. Toutes les semaines, elle restait alitée quelques jours. L’infirmière venait souvent lui faire des piqûres. Quand elle entendait au loin la vieille deux chevaux, elle allait se cacher. Elle pleurait. Les piqûres faisaient mal. Tous se souvenaient du liquide qui pénétrait sous la peau avec douleur. Elle restait seule avec les nénènes*, Edmée et Lydie, pleurant en silence. Un jour, on lui avait laissé des feutres et des cahiers de coloriages. Toute la famille avait l’habitude de partir longtemps sans la petite Bella qui devait s’occuper. Le soir, elle subit la colère de Lila qui découvrit que les feutres, transperçant le cahier de coloriage, avait sali le beau couvre-lit blanc.
Heureusement qu’en sixième, elle fut mise en pension chez les religieuses. Pour les filles de la maison, c’était le bagne. Elles avaient été choyées et l’austérité et la discipline de la pension n’étaient pas de leur goût. En revanche, pour Bella, quel bonheur ! Elle ne fut plus jamais malade. Elle était libérée de Lila, provisoirement, plus de la moitié du temps : cinq journées et demie et six nuits entières. Supporter les pestes de sœurs, ce n’était rien. Elle saurait les éviter. Une autre vie commença. Ailleurs, elle savait qu’elle allait être tranquille. Elle put enfin revivre, se fit des amis.
* nounou

*****

Ce roman est un véritable bijou, tout dans l’émotion et la simplicité ! On ne peut qu’être sensible à l’histoire de cette famille. En effet, chaque personnage est touchant à sa manière, surtout Isabella, la mal aimée de Lila, qui finalement ressort de cette enfance malheureuse, bien plus intelligente et plus forte que ses frères et sœurs. Les portraits des différents membres de la famille sont excellents et vraiment réalistes, ils montrent aussi à quel point les relations familiales peuvent être complexes et l’être humain cruel ! J’ai beaucoup aimé la plume de cette auteure, la promesse est tenue c’est un incroyable voyage sur l’île de la Réunion, son histoire et sa culture. Un beau 10 pour ce superbe livre que j’ai trouvé très authentique !

Un grand merci à Colline Hoarau, l'auteur de ce roman qui nous a fait confiance et m'a permis de faire cette merveilleuse découverte littéraire !!


Dates de lecture : Du 07/09/15 au 09/09/15

Acheter sur Amazon.fr
Plus d'avis sur Booknode
Suivre l'éditeur sur Facebook / Twitter
Suivre l'auteur sur Facebook / Twitter

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Amazon.fr