samedi 18 juillet 2015

Un grand amour peut en cacher un autre - Kristan Higgins #47


Date de sortie : 29/10/14
Editions : Mosaic
450 pages


Résumé :


Depuis qu’elle a quatorze ans, Millie flashe (sans succès mais avec une persévérance sans faille) sur le beau, le sublime, le parfait Joe Carpenter. Ses études de médecine terminées, elle retourne s’installer dans sa petite ville d’Eastham au bord de l’océan, dans la région de Cape Cod, bien décidée cette fois à conquérir celui qu’elle considère comme l’homme de sa vie, et la perfection incarnée sur la terre. Après beaucoup d’efforts (jogging à la limite de l’hyperventilation, régime sans pitié, séances chez un coiffeur à la pointe de la mode capillaire, révision intégrale de sa garde-robe…), Millie parvient — enfin ! — à allumer une étincelle de convoitise dans le regard de Joe. Sauf que rien, mais alors rien du tout, ne se passe comme elle l’avait rêvé…


La note et l'avis d'Audrey :



Après de de longues études de médecine, Millie Barnes revient à Cap Code où elle a grandi, bien décidée à reconquérir le cœur de son amour de jeunesse Joe Carpenter. Pour le séduire elle décide de perdre du poids, pour cela : course à pied et régime strict. Enfin, elle entreprend un Relooking total, coiffure, maquillage et garde-robe ! Mais quand elle arrive finalement à attirer l’élu de son coeur, rien ne se passe comme elle l’avait imaginé.


La sœur de Millie, Trish, a quitté son mari Sam et s’est enfuie pour vivre dans le New Jersey avec un autre homme. Millie va alors être présente pour son ex-beau-frère et Danny son neveu, anéanti par le départ de la femme de leur vie. En parallèle, Millie va occuper son premier poste en tant que médecin au sein du centre de soins de Cap Code.


Extrait :

« La voilà, mesdames et messieurs ! Le Dr Millie Barnes remporte le marathon de Boston !
De nouveau, je consultai ma montre. Vingt-huit minutes. Deux kilomètres sept. C’était énorme ! Et je l’avais fait ! Ma respiration mit un moment à se calmer, mais, à la fin, quelle séance d’entraînement ! Puis, au bout d’environ vingt minutes, je me soulevai péniblement de ma chaise et vidai un verre d’eau d’un trait.
C’est alors que je commis la grossière erreur de me regarder dans le miroir en pied. Mon visage était d’un rouge effroyable. Pas rose, non, pas joliment enluminé par le sain exercice physique, pas même tout bêtement rouge. Non, d’un effroyable rouge betterave. Et pas que les pommettes ! Tout le visage, en un seul aplat de couleur ! Mes yeux étaient irrités par la transpiration ; j’avais les lèvres gercées, seule rupture de ton dans le cramoisi de mon visage. Quant à mon T-shirt trempé de sueur, il collait lamentablement à ma peau.
Je pris une douche brûlante dont je fus chassée bien trop vite à mon goût par la faiblesse constitutionnelle de mon chauffe-eau. Tout en me préparant une théière d’infusion verdâtre, je décidai d’appeler ma sœur. Son mariage prenait officiellement fin aujourd’hui et il était de mon devoir d’agir envers elle, euh, comment dire… oui, en sœur. D’un autre côté… Trish m’effrayait un peu. J’entendais encore ses sifflements de fureur contenue lors de la lecture du testament de Gran. Pour sa part, elle avait reçu un legs de quelques milliers de dollars — une misère comparée à la valeur de cette maison. Depuis, je ne l’avais pas revue.
Après avoir farfouillé quelques minutes dans les papiers jonchant mon bureau, je remis la main sur la feuille où était noté son numéro. Composer l’indicatif du New Jersey me provoqua un pincement au cœur. Trish était partie bien loin de chez nous…
Quand j’étais étudiante, je l’appelais assez souvent pour prendre des nouvelles de Danny que j’adorais, mais, dès qu’il avait eu six ou sept ans, Trish, connaissant le véritable motif de mon appel, s’était mise à me le passer directement. Ou bien je m’entretenais avec Sam qui me livrait un compte rendu détaillé des matchs de Danny en Little League, de ses leçons de clarinette, des réunions parents/professeurs… »


*****

J’ai aimé ce roman, mais je reste un peu perplexe sur la fin de cette œuvre. En effet, je n’ai malheureusement eu aucune surprise ! J’ai su dès les premières lignes du roman qui allait être le grand amour de Millie ! La fin est une évidence ! Je ressens donc un peu de déception de ce point du vu là. Cependant, c’est tout de même une belle histoire. J’ai aimé suivre le personnage de Millie qui fait tout pour séduire son amour de jeunesse. Elle possède un tempérament de battante malgré son manque de confiance en elle ! Derrière toute cette force se cache aussi une âme fragile ce qui la rend d’autant plus attachante. Cette fille est drôle, autant dans ce qu’elle dit, que dans ses réactions parfois à la limite du raisonnable ! 


Malgré une fin attendue j’ai passé un très bon moment durant ma lecture et je vous conseille ce roman vraiment agréable à lire ! Un grand merci aux Editions Mosaic pour ce SP !!

Dates de lecture : Du 07/07/15 au 12/07/15

Acheter sur Amazon.fr
Plus d'avis sur Booknode
Suivre l'auteur sur Facebook / Twitter
Suivre l'editeur sur Facebook / Twitter

1 commentaire:

  1. Ce ne sera pas mon livre préféré de cette auteure mais j'ai tout de même passé un excellent moment avec : c'est drôle, frais et pétillant !

    RépondreSupprimer

Amazon.fr