vendredi 31 juillet 2015

Rugby Boy, Tome 3 [Spicy] - Lou Duval #54


Date de sortie : 17/07/15
Editions : Nisha Editions
101 pages


Résumé :


Lou "tombe" littéralement sur Scott Smith lors d'un match de rugby qu'elle couvre pour LCI en tant que pigiste. Certes, sa réputation est irréprochable et il est aussi beau qu'attentionné. Pourtant, elle n'a pas confiance. Un homme aussi séduisant, célibataire encore à trente-deux ans ? Il ne peut s'agir que d'un coureur de jupons... Finira-t-elle dans ses bras malgré tout ? Se laissera-t-elle charmer par son ami le grand reporter Charles Damasquin qui tente à son tour subitement de la séduire ?


La note et l'avis de Maud :


 

*** Attention SPOILER, ne pas lire si vous n'avez pas lu les deux premiers tomes ***

Lou est déboussolée. D'abord trahie par Charles, elle découvre que Scott mène une double vie et que d'après les infos de son ex petit ami, il serait quasiment marié à une jeune et jolie Irlandaise... Scott ne se doute pas que Lou l'a démasqué et va tenter de se faire pardonner du coup de poing qu'il a donné à Charles lors de la fête d'anniversaire de Charline. 

Pendant le vol pour la Nouvelle Zélande, le rugbyman va tenter de renouer le contact avec Lou. Il va se fatiguer pour rien car elle ne compte par lui pardonner son double-jeu et ne souhaite pas non plus aborder le sujet avec lui. Mais elle ne se doutait pas qu'à force de le repousser, il allait finir par lâcher prise. Il faut croire qu'ils n'étaient pas fait pour être ensemble...


Extrait :

Je m’installe à ma place près du hublot et fixe obstinément la piste de décollage sur laquelle il ne se passe strictement rien. Dans un premier temps, Scott respecte mon silence et se plonge dans la lecture d’un quotidien, mais alors que l’avion se met en branle, il me souffle entre les dents, passablement énervé visiblement :
- Tu sais Lou, ça va être très compliqué de ne pas s’adresser la parole du tout pendant les vingt-quatre prochaines heures de vol…
Je me retourne d’un bloc vers lui :
- Mais je compte dormir.
Il rit :
- Ok. Tu es une vraie marmotte alors !
Oui, c’est vrai que vingt-quatre heures, ça fait une très très longue nuit.
Je me contente de soupirer pour ne pas avoir à répondre à son ironie. Je n’ai d’ailleurs pas à le faire, car l’avion accélère et s’apprête à décoller. Je ferme les yeux, mes paupières se crispent.
J’ai toujours détesté les décollages et les atterrissages.
Je n’y peux rien ! C’est depuis que j’ai entendu à la radio qu’il s’agissait des deux phases les plus dangereuses du vol. Et puis cette accélération, les oreilles qui se bouchent… vraiment, je déteste cela. Comme à chaque fois, j’ai du mal à respirer et j’agrippe l’accoudoir.
Sauf que sur l’accoudoir, il y a l’avant-bras rassurant de Scott Smith. Mais dans ma panique passagère, je m’en aperçois à peine. Ce n’est que lorsque mon cœur cesse de battre à toute allure, alors que le décollage n’est pas encore fini, que je suis contrainte de remarquer que si je me suis calmée, c’est grâce à la caresse rassurante de sa main sur la mienne.
Je tourne la tête vers lui, interloquée.
C’est la première fois que la peur s’en va subitement ainsi !
Mais ma colère me rappelle à l’ordre. Je retire ma main sèchement. L’avion se stabilise.
- Lou, murmure-t-il.
Mais je tourne la tête à nouveau, vers le ciel et les nuages défilant dans le hublot cette fois. Il ne se laisse pas démonter :
- Bien, ne parle pas si tu veux. Même si je trouve ton attitude quelque peu puérile…
C’est ça ! Insulte-moi en plus ! Tu as raison, ça va me calmer !
nversation. Il poursuit, tentant de garder un ton posé malgré l’agacement que je sens poindre dans sa voix :
- Si toi tu ne parles pas, moi je vais te parler ok ? Alors oui, je reconnais, je n’aurai pas dû laisser mon poing atterrir sur le nez de Charles. Mais il s’est mal conduit, il s’est servi de toi et là, il vient jouer les chevaliers servants. Mon sang n’a fait qu’un tour, je n’ai pas réfléchi. J’ai bien vu que cela t’avait choqué et c’est pour ça que je suis parti. J’avais honte, ok ? J’avais super honte de ce que je venais de faire. Mais franchement, est-ce une raison pour ne plus m’adresser la parole du tout ?
Non mais je rêve ? Il croit vraiment que je suis hors de moi à cause de ça ? Il ne sait pas que j’ai vu sa rousse en train de l’embrasser, d’accord, mais lui il sait qu’il n’est pas seul en vrai. Ça devrait au moins le retenir de se comporter comme s’il était un saint qui n’avait rien d’autre à se reprocher qu’une simple altercation avec un sombre crétin, non ?

*****

La fin de tome 2 m'a obligé à enchaîner aussitôt avec le tome 3. Non mais allô !! C'est qui cette rousse qui embrasse Scott en nuisette dans son propre appartement ? Je ne m'y attendais pas du tout, car l'auteur nous l'a rendu extrêmement charmant et honnête (en apparence !!). 
Ensuite, Lou m'a rendu dingue !! Elle est un peu du genre "Suis-moi, je te fuis ; Fuis-moi, je te suis" mais en ne s'expliquant pas avec Scott, elle prend le risque de perdre probablement l'homme de sa vie !! Nous les filles, tout comme Lou, nous sommes persuadées que vous les hommes vous êtes censés comprendre tout nos maux sans aucun mot de notre part !! Mais c'est totalement faux !! Du coup, la situation m'a aussi beaucoup amusé !! J'ai vraiment apprécié ces épisodes et je pense me lancer prochainement dans une nouvelle série de cette maison d'édition.

Un grand merci à Adeline des Editions Nisha pour ce SP.


Dates de lecture : Du 18/07/15 au 18/07/15


Plus d'avis sur Booknode [Spicy] / Booknode [Sweet]
Suivre l'auteur sur Facebook
Suivre l'éditeur sur Facebook / Twitter

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Amazon.fr