vendredi 29 mai 2015

Hot Love Challenge - Cécile Chomin #36


Date de sortie : 07/11/14
Editions : Harlequin
185 pages


Résumé :


Hot, comme Julien, alias mon boss terriblement sexy qui est aussi l’être le plus irritant, le plus odieux et le plus détestable du monde. Julien, qui m’oblige à le vouvoyer alors qu’on s’est connu à l’époque où on était bourrés d’hormones et de boutons, et qui, accessoirement, est également l’heureux invité du mariage de ma meilleure amie Sophia. Love, parce que je suis réquisitionnée à J-7 pour aider Sophia dans les derniers préparatifs de son mariage – privilège ô combien réjouissant réservé à mon statut de témoin. Sophia est folle amoureuse de son futur mari. Et folle tout court, ce qui augure d’une semaine très, très chaotique. Surtout avec Julien dans les pattes. Challenge, comme le défi que me lance la vie pour les sept jours à venir : assurer en tant que témoin, ne pas tuer Julien. Ah, et surtout : ne pas coucher avec Julien.


Ma note et mon avis :




Lydia est une jeune provinciale de 28 ans originaire du sud de la France et qui s'est exilée à Paris dans l'espoir de changer de vie. Il lui a été difficile de trouver du travail et a été finalement embauchée par Julien, qui n'a accepté de la recevoir que parce qu'elle est la sœur de Jean, son ami d'enfance. A croire qu'il a oublié que Jean est son jumeau et qu'il étaient tous deux dans la même bande d'ami... En bref, elle a été embauchée (pas grâce à son CV !) elle doit vouvoyer son ami/patron et en plus c'est un gros connard odieux mais juste trop sexy !! Elle travaille 14h par jour et les seuls hommes qu'elle rencontre, accessoirement en soirée et sous l'emprise de l'alcool, sont toujours moins appétissants au réveil... De toute façon, Matthieu, son PC (plan cul) de jeunesse est l'homme de sa vie, sauf qu'il ne le sait pas encore.

La bande d'amie de Mauguio est toujours restée en contact, même si certains ce sont exilés un peu partout dans le monde. Ils vont se retrouver pour le mariage de deux d'entre eux : Sophia et Paul. Etant sur un gros contrat, Julien va proposer à Lydia de faire le trajet ensemble et continuer à travailler sur le dossier durant sa seule semaine de vacances. Tyran !! Ils vont donc décider de faire une trêve temporaire et faire l'effort de se supporter pour ne pas gâcher le mariage de leurs amis. Mais le sort à décidé de s'acharner sur la pauvre Lydia et il ne lui arrivera que des malheurs !! En plus, sa meilleure amie Maia passe son temps à lui suggérer de coucher avec son patron. Non mais quelle idée ?! 

Extrait :

Je me lave les dents, j’enlève ma robe et mon soutien-gorge, je garde juste mon string pour ne pas avoir la sensation d’être nue (un truc que seule une femme peut comprendre, n’est-ce pas ?). Je regarde ma robe : trempée. Je renifle : beurk, j’ai renversé du rosé dessus, ça pue ! Je la mets en boule dans le lavabo avec mon soutien-gorge et je laisse couler l’eau. On verra demain. En attendant, je me traîne dans la chambre et je m’écroule au milieu du lit. La chambre tourne, tourne, tourne de plus en plus vite. C’est horrible mais, heureusement, je sombre aussitôt dans un sommeil sans rêve. Qui dure environ deux minutes.
    – Mais qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Qu’est-ce que tu fous là ?
    Un dragon est entré dans la pièce et parle directement à l’intérieur de ma tête, c’est forcément ça. Oh putain, ma tête… J’ouvre un œil sans plus trop savoir qui je suis ni encore moins où je suis et, dans un mince filet de lumière qui me vrille le cerveau, je vois Julien, éberlué, au pied du lit.
    J’articule une suite de syllabes qui doit à peu près ressembler à « Qu’est-ce que… fous… ma chambre ? »
    – Ta chambre ? Ma chambre, oui !
    – Hein ?
    Je me redresse un peu trop vite. Aïe, ça tourne.
    – Quelle heure il est ?
    – 2 heures, mais je ne vois pas ce que ça change !
    – J’ai pas de chambre ! Enfin, je l’ai perdue.
    – Alors tu t’es dit que la mienne serait parfaite ? Je me doutais que tu avais des vues sur moi, mais on a connu des techniques de drague plus subtiles, dit-il avec un sourire qui me semble de plus en plus bizarre.
    – Je te répondrais si j’avais pas autant envie de vomir. Mais bon, si tu veux me virer, OK, je préfère dormir dehors avec des chacals !
Je me lève (pour me souvenir trop tard que je suis en string) et retombe sur le lit, non pas gracieusement comme dans un bon film romantique, mais juste comme une merde pleine de rosé.
    – Oh là, dit Julien. Vu ton état, je ne te laisse aller nulle part. Je ne voudrais pas être responsable d’une chute dans l’escalier.
    – Y a pas d’escalier, dis-je dans un demi-sommeil.
    – Justement, fait-il en ricanant. Je te préviens, je ne dors pas sur le canapé, alors tu te pousses. Ma bonne éducation a des limites, moi aussi je suis crevé. Et désolé, mais je ne vais pas te toucher !
    – T’es vraiment un gentleman…
    Waouh, super dur à prononcer, ce mot !
    – Ta gueule, dors et ne ronfle pas.
    – Connard…
    – Alcoolique…
C’est le dernier mot gentil que j’entends avant de sombrer dans un léger coma éthylique réparateur…

*****

Une merveille que j'ai lu d'une seule traite !! Une comédie romantique et audacieuse. Je été vraiment amusée par l'esprit et la répartie de Lydia, l’héroïne du roman et j'ai trouvé le personnage de Julien sexy à en mourir... !! Chaque personnage trouve sa place dans l'histoire. J'ai fait la connaissance d'une belle brochette de copain et j'ai vraiment eu beaucoup de mal à les quitter. J'ai trouvé le déroulement de l'histoire tellement fluide que je n'ai pas vu le temps passer. Énorme coup de coeur, je mets donc la suite "Hot Love Disaster" sur le haut de ma PAL !! Un grand bravo comité éditorial HQN qui à su dénicher une auteure de talent !!

Dates de lecture : Du 24/05/15 au 25/05/15


Acheter sur Harlequin.fr
Plus d'avis sur Booknode
Suivre l'auteur sur Facebook
Suivre l'éditeur sur Facebook / Twitter

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Amazon.fr